AccueilAccueilS'enregistrerConnexion
Le Calendrier de l'Avent 2017 c'est par ici !!

Partagez|

Carmen Itala

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageAuteur
MessageSujet: Carmen Itala Dim 8 Juil - 9:23

- Prénom et Nom : Carmen Itala mais mon vrai prénom est Brynhildr

- Espèce : Valkyrie

- Age : 40 ans réellement mais j’en parais seulement 20.

- Statut : Habitant

- Profession : Médecin

- Description physique : Je suis une jeune femme brune, assez grande car je mesure près d’1m90. Je suis assez mince mais bien proportionnée. Je porte des lunettes et j’ai les yeux verts. Je ne passe pas inaperçue car j’ai de longs cheveux bruns que je coiffe d’une manière assez particulière avec des bandes rouges. J’aime aussi me les mettre en chignon ou en queue de cheval haute. Ils m’arrivent juste au dessus des fesses. Dans la rue je ne passe pas inaperçue, outre ma taille j’ai aussi un style vestimentaire assez particulier. Mon physique me permettant de tout porter j’aime aussi porter un bon jean mais je préfère les tenues de cuir assez ajustées. Cependant j’évite le plus possible de les mettre et je vais avoir tendance à mettre des costumes ou des tenues gothiques. Je ne m’habille presque exclusivement qu’en noir, blanc et rouge. Aimant beaucoup le maquillage, je me maquille tous les jours et je déteste que l’on me voie démaquillé. J'ai cependant une cicatrice sur mon bas ventre que je me suis faîte moi même quand j'étais plus jeune... Je la cache du regard de tous ce qui fait que même en maillot de bain, personne ne sait qu'elle existe. Personne ne l'a jamais vu et j'ai l'intention que ça reste ainsi.

- Caractère : Même si au premier abord je peux paraître assez impressionnante à cause de ma grande taille et assez sombre à cause de mon style, je suis en vérité quelqu’un de très enjouée. J’aime rire et faire partager ma bonne humeur. J’aime aussi aidé les autres. Cependant je ne supporte pas que l’on se foute de ma gueule. Désolée de ce vocabulaire mais c’est ainsi. Je ne supporte pas la trahison. Je suis déterminée et je sais obtenir ce que je veux. C’est ma force de caractère qui m’a permis de survivre après avoir quitté mes sœurs et personne ne peut me l’enlever. J’ai cependant du mal avec les femmes. Je suis très vite impressionnée devant une fille qui me plaît mais je sais ne pas le montrer et si je la désire réellement ma détermination reprend le dessus. Je n’ai cependant jamais réellement connu de femmes, ma première expérience ne s’étant pas très bien passé… Mais c’est quelque chose que personne ne sait et que je garde pour moi sous des allures d’assurance. J'aime aussi énormément sortir danser car c'est la danse est ce qui me permet de me détendre le plus. Je suis aussi torturée par ma croyance en mon Dieu que je ne vais pas satisfaire n'aimant pas les hommes...

- Histoire : Je suis née parmi les valkyries dans de lointaines contrées par rapport à la localisation d’Otsu. Le village d’où je suis est un village de tradition. Nous sommes toutes mères, sœurs et filles les unes par rapport aux autres, tout dépend de notre âge par rapport à l’autre. Toutes les femmes doivent séduire des hommes afin de sacrifier les fils, qui pourraient venir au monde, à notre Dieu. J’ai donc été élevé dans cette optique : mon ventre allait servir à enfanter pour que les valkyries perdurent. Très jeune déjà, on m’emmenait dans des villages mixtes pour me montrer comment mes sœurs et mes mères séduisaient les hommes. J’étais toujours très impressionnée par ces dernières. Elles n’avaient ni la même stature, ni le même charisme que les simples femmes des villages mixtes. Je les admirais toutes à tel point qu’en pensant à certaines j’avais des bouffées de chaleur à partir du début de mon adolescence.
J’avais une amie très proche avec laquelle j’ai presque grandi. Elle était blonde, les yeux clairs, assez petite. Elle était tout le contraire de moi mais elle dégageait quelque chose qui m’impressionnait. Elle avait un tel sourire que je ne pouvais jamais être triste quand j’étais avec elle. C’était mon amie la plus proche et nous faisions tout ensemble. Quand j’entrais dans l’adolescence et que mon corps se mit à changer, je me sentais différente des autres jeunes filles. Toutes voulaient rencontrer des hommes tandis que je n’en éprouvais aucune nécessité. Quand mon amie me parlait qu’elle avait vu au village un jeune homme très beau, je lui disais que moi aussi alors qu’en réalité tous les garçons que j’avais pu voir me dégoûtait. Il n’y avait rien à regarder sur ces corps plats et frêles et je ne voyais pas ce qui pouvait l’attirer. Mais je gardais silence. Nous continuions à grandir ensemble tandis que nos corps se formaient. Elle commença à m’obséder, je n’étais heureuse que si je la voyais. Une nuit, nous partîmes toutes les deux en cheval afin de nous baigner dans une source chaude à quelques kilomètres de notre village. Mais cette fois-ci était la fois de trop. Je ne pouvais plus faire semblant, et n’arrivant pas à me contenir je l’embrassais sous le clair de lune entre la fraîcheur de l’air et la chaleur de l’eau. Surprise elle se laissa d’abord faire puis me repoussa, violemment. Elle me regarda avec ses yeux clairs remplis de larmes et repartit au galop jusqu’au village. Je restais là, atterré et sachant que je l’avais perdu. Je ne repartis que lorsque le soleil se leva.
A mon retour, les mères du village m’attendaient. Ils n’étaient pas rares que des événements tels que celui-ci arrivent à force de cette vie entre femmes. Elles voulaient juste être rassurées sur le fait que j’allais tout de même accomplir mon devoir de valkyrie. Mais alors qu’elles pensaient ma réponse comme évidente, je refusais. Il y eut des heures de débats aux termes desquels je fus reniée des miennes. Il fallut que je parte sans me retourner et sans espérer revoir un jour celles qui étaient tout pour moi. Je partis donc, galopant, très loin. Je me suis installée dans un village s’appelant Inato. Là-bas, j’y ai étudié la médecine afin d’aider les autres. J’ai aussi changé de nom afin de passer inaperçu. Mais je ne me sentais pas entière car je devais cacher ma vraie nature. Mais un jour, le nom du village d’Otsu est venu à mes oreilles. Un village de paix où je pourrais être moi. J’ai tout quitté à nouveau, même si je dois avouer que je n’avais pas d’attache. J’ai galopé et c’est ainsi que je suis arrivée.

- Petits Détails à savoir : Quand je mens, j’ai un léger rictus au niveau des lèvres. Le côté droit de mes lèvres tressaute pendant une fraction de seconde. Ce tic est difficile à voir mais il permet, pour qui le sait, de lire en moi comme dans un livre ouvert.

- Capacités : Comme toutes les valkyries je peux me transformer en cheval.

- Codes : Race, Herma, Body


Dernière édition par Carmen Itala le Mer 30 Jan - 13:45, édité 1 fois
Carmen Itala

avatar



Localisation : La cavalière ou mon cabinet


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Carmen Itala Dim 8 Juil - 13:28

Bonsoir,

Ravi de te voir nous rejoindre ;),

Je valide ta fiche personnage, j'ai pu voir que tu avais déjà fait ta fiche rp, tes demandes de logements et de travail étant en cours tu peux déjà commencer à jouer si tu le souhaites !

Bon jeu.

Mohnn.
Mohnn Black

avatar

Admin


Localisation : Otsu

http://otsu.forumactif.com
Revenir en haut Aller en bas

Carmen Itala

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Carmen Itala [Serdy]» 8- Carmen Luvana VS Marissa Miller» Carmen Juraquille - Sujets» Admin Chicago vs DG_Tampa Bay» culte de bordel
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Village d'Otsu :: Registre d'Otsu :: Présentations :: Personnages :: Validées-
Sauter vers: