AccueilAccueilS'enregistrerConnexion
Le Calendrier de l'Avent 2017 c'est par ici !!

Partagez|

Suite de Bronzette après baignade [PV Carmen et Léa]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageAuteur
MessageSujet: Suite de Bronzette après baignade [PV Carmen et Léa] Lun 28 Jan - 14:23

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


- On y va ?


Sans vraiment attendre la réponse de l’autre brune, et en sachant pertinemment qu’elle serait d’accord, Léa se mit en route vers le bar dont elles avaient parlé quelques instants plus tôt. La jeune femme avait bonne mémoire et se souvenait maintenant tout à fait le lieu où se trouvait le bar. Elle se demanda un bref instant si elle y reverrait Aléa, bien que ça ne la dérange pas le moins du monde, ce serait probablement bizarre. Les deux jeunes femmes s’étaient quittées de façon assez spéciale et la revoir dans le bar ou elles s’étaient rencontrées alors qu’elle irait avec une nouvelle personne pourrait la mettre mal à l’aise. Léa avait été attirée physiquement par Aléa, mais rien ne s’était passé lors de la soirée qu’elle avait passée ensemble. La brune ne sortait pas dans des lieux publics dans l’optique de ne faire que des rencontres sexuelles ou bien de trouver une compagne. Elle aimait pouvoir se faire de nouvelles amies et élargir ses connaissances. Elle avait toujours eu dans l’idée que pour trouver la bonne personne, avoir une vie sociable était indispensable, ou tout du moins aidait.

Arrivées devant le bar, Léa s’apprêtait à pousser la porte pour l’ouvrir quand celle-ci lui résista. Fronçant les sourcils, la jeune femme recula pour regarder les horaires d’ouvertures. Ce fut à ce moment-là qu’elle comprit que la structure n’ouvrait que le soir et qu’en plein milieu de l’après-midi celui-ci était donc logiquement fermé. Elle fut un instant soulagée de se dire qu’au moins comme ça elle ne croiserait probablement pas Aléa ce qui lui éviterait une situation désagréable. Elle se retourna vers Carmen avant de lui dire :

- Loupé, du moins pour l’instant on pourra revenir, mais pas avant plusieurs heures. Il me semble qu’il y a un salon de thé un peu plus loin, mais je suis sûr de rien, je t’avoue que je fais assez peu attention aux boutiques quand je me balade.

Lea Black

avatar





Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Suite de Bronzette après baignade [PV Carmen et Léa] Sam 16 Fév - 8:50

Quand elle me proposa d'y aller elle n'attendait pas une vraie réponse. C'était une question rhétorique et je n'avais pas envie de lui répondre plus que cela. Alors qu'elle n'avait pas relevé le baiser sur la joue que je lui avais déposé, je la suivis en souriant. Il faisait bon, presque un peu trop chaud et j'espérais ne pas trop transpirer car mon déodorant aussi efficace qu'il soit n'allait peut-être pas pouvoir l'empêcher avec une chaleur pareille. Enfin bon, avec mon métabolisme de cheval (non ceci n'est pas un jeu de mot) je devais pouvoir résister. Je suivais Léa pendant les quelques pas qui nous séparait du bar. Je me sentais bien en cet après-midi d'été et je n'avais pas envie de quitter ce confort d'une journée de repos bien méritée après plusieurs nuits d'affilée à l'hôpital. J'étais exténuée avant d'arriver à la piscine mais maintenant que ça allait mieux j'étais ravie de me promener près de la belle jeune femme qu'est Léa. Je me demandais ce qu’elle penserait si elle savait que j’avais 40 ans et non pas la 20aine comme on pouvait le penser. Physiquement, je paraissais d’être de sa tranche d’âge mais j’avais le double de son âge. Cela me déprimait presque d’y penser me disant que si je sortais avec une femme cela pouvait la dégouter. C’est d’ailleurs pour ça que je n’aimais pas dire mon âge car dans ma tête et physiquement j’avais encore la vingtaine mais ce n’était pas le cas selon ma carte d’identité et le calendrier. Un jour, je demanderai à la fille avec qui je voudrais sortir ce qu’elle en pense mais ce n’était pas tout de suite que cela allait arriver.

Pour le moment je fantasmais secrètement sur la jolie Léa qui était d’une simplicité à toute épreuve dans sa tenue et pourtant bien plus sexy que toutes ces « pouffes pouffes » que l’on rencontre quand on est plus jeune et qui croit qu’un maquillage provoquant et des mini jupes les rendent désirables. Je n’avais jamais trouvé que de telles femmes étaient intéressantes. Ou alors, il fallait que cela aille avec leur personnalité, enfin plutôt qu’elles soient comme ça mais sans s’en rendre compte. Hélas cela n’existait pas beaucoup. Tandis que Léa, elle, n’avait besoin d’aucun artifice pour être jolie. J’étais décalée d’elle d‘un pas en arrière aussi je pouvais admirer à loisir sa démarche et son dos. Je rougissais presque de faire cela tellement je ne l’assumais pas. J’espérais qu’elle ne le remarque pas aussi je remplaçais mes lunettes de vue par mes lunettes de soleil. Ainsi, on ne voyait pas ce que je regardais et en plus je n’avais plus mal aux yeux. Ayant les yeux clairs il était difficile pour moi de me promener sans lunette dès lors qu’un soleil un peu trop fort était présent et là c’était largement le cas.

Nous ne dîmes rien pendant que nous marchions vers le bar. Heureusement il n’était pas loin de la piscine parce que je ne supportais pas les silences entre deux personnes. Hélas comme je m’en étais un peu doutée, en plein milieu de l’après-midi, le bar n’était pas ouvert. En même temps, un bar est rarement ouvert l’après-midi, enfin un bar comme celui-ci où on sent qu’il est fait pour y passer les soirées et non pour manger un goûter. En plus, avec la chaleur qu’il faisait, les alcools forts il valait mieux attendre afin qu’il fasse moins chaud sinon ça amène très vite à se sentir vraiment mal. Léa proposa d’aller à un salon de thé mais hélas je ne savais pas où il était.


-Si tu veux on peut essayer de le trouver ensemble ça me ferait plaisir. Sinon on peut aller à la supérette juste là-bas, ils doivent bien avoir deux cocas ou bières fraîches, on prend un truc à manger aussi si tu veux et on va se poser au par cet s’allonger dans l’herbe. On pourra parler et continuer à bronzer. J’aime aussi l’idée du salon e thé vu que l’on sera au frais donc c’est à toi de décider.

J’avais réussi à ne pas balbutier. Je ne savais pas comment j’avais fait mais je l’avais fait ! Je me disais aussi que ce devait être bien d’avoir une chérie avec qui on pouvait faire ce genre de choses sur un coup de tête. Il devait être bon d’aller se blottir dans l’herbe contre la personne que l’on aimait. Peut-être u jour après tout et pour le moment je devais me concentrer sur le présent aussi j’étais ravie de faire cela en compagnie de la jolie femme qu’est Léa. Quoi que l’on fasse j’en serais contente, je commençais à vivre réellement. J’oubliais ma cicatrice et le passé au fur et à mesure que le temps passait au village. Je sentais que c’était ici que ma vie devait se faire et nul part ailleurs.

-Evidemment, je t'invite!
Carmen Itala

avatar



Localisation : La cavalière ou mon cabinet


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Suite de Bronzette après baignade [PV Carmen et Léa] Lun 24 Juin - 8:25

Léa n'avait pas pensé à l'éventualité que venait de lui proposé l'autre brune et elle devait bien avoué que l'idée était bien plus tentante que d'aller s'enfermer dans un salon de thé. Le beau temps au rendez vous donnait envie d'en profiter le plus possible. Elle leva les yeux vers le ciel pour s'assurer qu'aucuns nuages n'approchaient, sait-on jamais c'était toujours dans les moments ou vous vous décidez de faire quelque chose en extérieur que le temps se gâtait. La sœur du maire fut ravie de constater que ce n'était pas le cas et qu'elle pourrait encore profiter des rayons du soleil en charmante compagnie. Elle fit donc rapidement par de son engouement à la jeune femme qui l'avait un peu plus tôt battue dans leur course improvisée.


Ton idée m'a l'air bien meilleure, je pense que ce sera bien plus agréable par ce temps ! Sans parler que se mettre à l'ombre et au frais dans un lieu clos en sortant de la piscine est un bon moyen de tomber malade. Et je t'avoue que je compte bien profiter de ce beau temps tant qu'il sera là plutôt que d'être au lit avec une belle fièvre.

A cette pensée la sœur du maire ne pu s'empêcher de se dire qu'une fièvre pouvait être très agréable lorsqu'on avait une belle infirmière en petite tenue pour s'occuper de vous. La chose lui étant déjà arrivé elle se rappelait ne pas avoir été malade très longtemps et que la façon dont sa compagne du moment l'avait remise sur pied avait été des plus... efficace ! Elle ne put empêcher un bref sourire passer sur ses lèvres et elle espéra que celui-ci était passé inaperçu au près de Carmen. Ce n'était pas tellement logique de sourire après ce qu'elle venait dire, elle ne voulait pas avoir à dévoiler ses petits secrets de cette façon et surtout tout de suite.


- Va pour la superette, ajouta-t-elle en se dirigeant vers le lieu qu'avait indiqué sa nouvelle amie.


Tout en avançant elle entendit l'autre femme lui dire qu'elle l'invitait et elle eu la désagréable impression que celle-ci devait se dire qu'elle lui avait plus ou moins forcée la main. Quand on y regardait de plus près c'était son idée de faire une course qu'elle avait gagné, elle avait peut-être mit au point se stratagème dès le début en ayant vu Léa nager un peu avant. Toutefois, la sœur du maire n'avait pas envie de chercher plus loin, si ça avait été parfaitement calculé elle trouvait ça des plus flatteur, sinon c'était agréable de faire de nouvelles rencontres et de partager des moments agréables plutôt que de s'ennuyer seul dans son coin.


- Disons que tu offres la première tournée et je t'inviterais pour la suivante ! Du moins si tu as le temps pour aujourd'hui, sinon on pourra toujours la reporter à une prochaine fois.


Léa vi rapidement sur la porte d'entrée de l'entreprise, une petite pancarte indiquant que celle-ci était ouverte. Elle se dit mentalement que pour cette fois elles avaient beaucoup de chance, dans les petits villages comme Otsu on rencontrait souvent des horaires d'ouvertures des plus étonnant. La sœur du maire se demanda si la nuit aussi elle ouvrait, après tout beaucoup de monde à Otsu sortait exclusivement la nuit et pas uniquement les vampires. Tout en se rapprochant de l'entrée elle pu constater que oui elle ouvrait bien la nuit, information qui même pour des personnes sortant la journée pouvait être des plus intéressantes, surtout lorsqu'on souhaitait faire une soirée intime improvisée avec quelqu'un. Repoussant tout de suite l'idée d'en avoir besoin dans heures qui suivraient, elle se concentra sur le moment présent en poussant la porte de l'édifice avant de s'effacer pour laisser passer Carmen devant elle.


- Je t'en prie entre.
Lea Black

avatar





Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Suite de Bronzette après baignade [PV Carmen et Léa] Sam 22 Aoû - 18:33

Pendant la marche menant à la supérette, je laissais Léa à ses pensées. Elle semblait beaucoup amusée par l'idée qui lui traversait l'esprit mais, ne sachant pas de quoi il s'agissait, je ne lui fis pas remarquer. D'autant plus que l'idée seule de se voir malade aurait  pu l'amuser.

Quand l'idée de l'invitation revint aux lèvres de Léa, je me mis à penser que j'avais eu une bonne idée, et les paroles de mon amie me réconfortèrent en ce sens :

- Disons que tu offres la première tournée et je t'inviterais pour la suivante ! Du moins si tu as le temps pour aujourd'hui, sinon on pourra toujours la reporter à une prochaine fois.

Ayant travaillé de nuit les trois derniers jours, j'avais tout mon temps. Autant dire que j'en profiterai pour rester en bonne compagnie le plus longtemps possible, quoi qu'il advienne. Je venais d'arriver en ville et je comptais bien faire connaissance avec le plus de monde possible, et plus si affinité.

Je ne savais rien de Léa, de sa vie, de ses habitudes. Il fallait donc je sache avant de m'aventurer plus loin, car je n'avais pas envie de me précipiter encore, ni de perdre une amitié naissante.

Léa s'arrêta pour scruter l’écriteau, je fis de même, pour constater alors que la supérette était aussi ouverte la nuit : il y avait-il donc beaucoup de gens qui sortaient la nuit ? J'avais entendu parler d'Otsu et des créatures qui y vivaient, mais pas en détails. De plus, en rentrant de mon service tôt le matin, je n'avais encore jamais croisé personne. Quelle genre de créature pouvait se promener la nuit ? Un frisson me parcouru, dressant les cheveux sur ma nuque. Mis à part mon peuple, je ne connaissais pas beaucoup d'autres créatures. Je verrai bien par la suite si mes rencontres nocturnes seront bonne ou mauvaise. Je chassais ces idées de ma tête alors qu'elle m'invitait à entrer. Je m’exécutais et me retrouvais de ce fait devant elle. Quel dommage de ne plus avoir sous les yeux la jolie silhouette de ma jeune amie !

Je me retrouvais donc devant les rayons, ne sachant pas du tout ou aller. Mon regard se promenait quand je découvris un micro onde, mis à la disposition de tous, pour réchauffer les plats cuisinés.

Je montrais l'appareillage à Léa, un sourire sur les lèvres.

- Je crois qu'on est pas les seules à manger dehors, regarde, ils ont tout prévu !

Enfin, maintenant que nous connaissions les possibilités de ce que nous pourrions acheter, je décidais de commencer à faire un choix. Je posais alors une question tout à fait anodine qui pourtant possédait un double sens non voulu.

- Tu aimes les bananes ou tu préfère les abricots ?

(Haha, bien joué...) Quand je me rendis compte du double sens que l'on pourrait donner à cette phrase, une vague de chaleur m'emplit le corps et je me débattis pour le cacher.

A vrai dire, je n'aimais pas beaucoup les fruits, (le comble pour une femme qui se transforme en cheval!) et les bananes et les abricots étaient les seuls fruits que j'affectionnais particulièrement. Je n'avais, en premier lieu, pas voulu faire de mauvais jeu de mots. Cela dit, ce qui était fait, était fait, et si jamais Léa avait trouvé un double sens dans cette phrase, et qu'elle décidait d'y répondre, et bien je serais fixée
Carmen Itala

avatar



Localisation : La cavalière ou mon cabinet


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Suite de Bronzette après baignade [PV Carmen et Léa] Sam 14 Nov - 15:47

Léa tint la porte le temps que l'autre brune passe devant-elle pour entrer dans la boutique, puis elle la retient doucement jusqu'à ce qu'elle se ferme. Elle suivit l'autre femme qui s'arrêta avant de pénétrer dans les rayons pour regarder un peu partout certainement à la recherche d'un indice sur l'endroit exacte ou elles pourraient trouver quelque chose à grignoter de sympa. La sœur de maire fit de même, elle ne tarda pas à repérer un rayon un peu plus loin qui semblait contenir les boissons. Avant qu'elle n'ait le temps de le signifier à Carmen, celle-ci l'interpella pour lui montrer un micro-onde un peu plus loin qui semblait être à disposition. Elle sourit en retour à son vis-à-vis qui semblait fière de sa trouvaille.

- Je ne sais pas toi mais j'avoue que j'ai pas vraiment envie de manger chaud avec ce temps. Je serais plus grignotage. Et puis pour accompagner la bière dont tu parlais tout à l'heure on pourrait prendre des chips ou du saucisson ou un truc dans le genre. Je sais que ça fait un peu apero et qu'il est un peu tôt mais je préfère ça a un goûter tardif ou un dîner très tôt !

Elle marqua un temps d'arrêt avant d'ajouter :

- En tout cas je pense que cet endroit est à retenir, ça peut-être super pratique pour manger sur le pouce, ou encore venir se ravitailler avant une soirée imprévue, ajouta-t-elle avec un clin d'oeil.

La sœur du maire s'apprêta à se diriger vers les boissons lorsqu'elle fut couper dans son élan par une question de Carmen qui la surprit vraiment. Elle se tourna vers elle pour la scruter, cherchant à savoir ce qu'elle voulait vraiment savoir.
Sans rien laisser paraître de ses doutes, elle lui répondit avec un sourire :

- J'ai pas vraiment de préférence, prend ce que tu veux, on peut tout à fait faire du salé /sucré. Je vais chercher à boire, tu veux quoi ? De la bière ? Je vais voir si ils ont des boissons au frais que sera plus agréable !


Tout en attendant la réponse de sa nouvelle amie, Léa se dirigea vers le rayon qu'elle avait repéré quelques instants plus tôt. Même rendu dans celui-ci, avec le peu de monde se trouvant dans l'épicerie, elle entendrait la jeune femme lui répondre.


Vraiment désolée du temps d'attente, j'ai eu du mal à me remettre dedans, j'espère que ça ira pour toi, je ferais mieux la prochaine fois, et surtout n'hésites pas à me dire si tu veux que je change quelque chose !!! o/
Lea Black

avatar





Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Suite de Bronzette après baignade [PV Carmen et Léa]

Contenu sponsorisé






Revenir en haut Aller en bas

Suite de Bronzette après baignade [PV Carmen et Léa]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» CLOS | Au programme Soleil, Bronzette et baignade [Evan / Jade]» Prob wifi après coupure de courant» [SPOIL] L'après Dressrosa, hypothèses» Les Américains ne pourront pas changer la donne à Cuba après Castro.» Décès « suite à un malaise » du numéro deux de la police dans le Nord-Ouest.
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Village d'Otsu :: Centre ville :: Les rues-
Sauter vers: