AccueilAccueilS'enregistrerConnexion
Le Calendrier de l'Avent 2017 c'est par ici !!

Partagez|

Edmond Keegan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageAuteur
MessageSujet: Edmond Keegan Mar 24 Sep - 9:32







EDMOND KEEGAN




Identité


Âge:  37 ans
Espèce:  Élémentaire Air
Statut: Habitant
Profession: À pourvoir

Description


Physique: Edmond est du genre à se surmener sans cesse. S’il est plutôt bien conservé pour son âge, les cernes violacés sous ses yeux et son teint pâle brisent le charme. Frais et reposé, il paraîtrait peut-être dans la vingtaine, mais c’est peine perdue. Se reposer ? Il y a toujours quelque chose à faire ou un travail à accomplir, il se reposera quand il sera six pieds sous terre. Par contre, n’allez pas penser qu’il arbore toujours ce teint blafard. Edmond à une couleur de peau de ce qu’il y a de plus normale, c’est seulement qu’il fait de la basse pression. Dans ces moments, il devient blanc comme un drap et il faut, bien entendu, l’obliger à s’asseoir. Autrement, il restera en activité jusqu’à ce qu’il tombe dans les pommes.

Sinon, notre homme rentre dans le cadre symbolique de la banale… j’ai nommé Normalité. De taille moyenne, de poids moyen. Il n’est pas tout en muscle même si le sport fait partie de son quotidien. D’accord, ce n’est pas un haltérophile, mais un coureur. Un joggeur. Ça aussi, c’est banal comme sport vous me direz, mais ô combien libérateur ! À notre Edmond, ça lui prend ça pour commencer la journée du bon pied. Son corps n’est donc pas spécialement défini mais en forme. Des cuisses fortes, un long dos sensuel et des fesses… hm, j’ai dit quelque chose ? Dans l’ensemble, c’est pas mal à regarder !

Revenons au visage. (Parce qu’on en parlait avant ? Mais oui, souvenez-vous, on disait qu’il était parfois blafard.) Alors ce visage tantôt fatigué, tantôt exténué, tantôt angoissé, tantôt… - bref, vous avez compris- est aussi plutôt pas mal à regarder lui aussi même s’il lui faudrait un petit coup de remontant. Un front large, des pommettes saillantes, un menton bien solide qui complète une mâchoire tout aussi… solide. Oui, Edmond est un homme, un vrai ! (Par là, je dis pas que les pas-vrais-hommes ont pas de mâchoire solide.) Sur le bas de son visage court souvent un début de barbe, vieille de quelques jours. Car se raser, oui, c’est chiant et on n’a pas toujours le temps. Ses lèvres sont charnues et si Edmond était une femme, d’autres dames envieraient certainement cette belle bouche voluptueuse et tentatrice… (Oh la vilaine !) Le tout se complète par un nez –oui, le visage comprend habituellement un nez- et une paire d’yeux bleu pâle qui sont sensible à la lumière.

Et maintenant, passons rapidement par le couplet du style. Car pour tout vous dire, Edmond se fiche pas mal de son apparence. Attention, il en prend soin et croit important de bien paraître, mais il ne va pas y passer des heures où s’attarder là-dessus comme un véritable Narcisse. Bon alors, les cheveux c’est pas vraiment sa tasse de thé. Sa tignasse est châtaine et il la laisse pousser comme bon lui semble pour ne passer qu’au coiffeur occasionnellement. Pour les vêtements, ça dépend, notamment de son travail. Sinon, il vise les habits décontractés. Pas vraiment excentrique notre Edmond, il optera souvent pour un jean et un t-shirt uni. C’est tout simple.

Caractère:  Nerveux, Edmond ? Mais non, pas du tout, si c’est ce que vous croyez. Simplement travaillant. Bon, peut-être un peu angoissé il est vrai, mais cela se traduit sous forme de labeur acharnée. Quoi de mieux que de se tenir occupé pour ne pas sombrer dans les méandres de l’anxiété. Prendre des vacances n’est pas vraiment une option pour lui. Que voulez-vous, sa vie à toujours été ainsi. Ses parents le poussaient à faire toute sorte d’activités en même temps et, en vieillissant, il ne s’est pas calmé. Deux boulots, une femme, un enfant, un amant… Oui, un amant. Mais nous y reviendrons dans son histoire, juste un peu plus bas.

Croyez-le ou non, Edmond à un petit côté bohème. Même si sa vie se déroule à cent mille à l’heure, il sait apprécier les petits moments. Les marches (ou les courses dans son cas) en forêt lui font un bien fou et lui permettent de se recentrer. Même si son côté artistique n’est pas très développé, il sait reconnaître de belles œuvres et les admirer. Disons qu’il est un homme manuel plus qu’intellectuel. Très autodidacte, cela lui permet de créer, mais pas toujours dans le sens qu’on l’entend.

Notre Élémentaire n’a jamais eu de mal avec le social. Il est aimable et sympathique, charmeur à l’occasion et toujours de plaisante compagnie. Les rencontres ne lui font pas peur et le dialogue est fluide et facile à maintenir. Il faut dire, Edmond est charismatique et il est toujours intéressant de parler avec lui, même si c’est de platebandes fleuries… Il a également un bon sens de la réparti. Avec un adolescent à sa charge, il a eu le temps de se pratiquer ! Dieu seul sait comment les adolescents savent êtres insolent et qu’il faut être rusé pour clouer leur petit bec arrogant.

Mais Edmond n’est pas un super-héros et il lui arrive de perdre son sang-froid et d’avoir ses moments de faiblesse, comme tout le monde. Les émotions qui régissent sont traîtresses. Cependant, un caractère torrentueux n’empêche pas le jugement et la présence d’esprit. Notre homme n’est pas stupide et il sait faire des sacrifices ainsi que des compromis. Il sait tirer leçon de ses erreurs et, même si l’orgueil est parfois dur à combattre, il n’en reste pas moins conciliant. Il est papa, alors il n’a pas vraiment le choix. Être père, c’est un véritable coup de pied au cul en question de maturité.

Capacités: Faire des courants d'air ? Sincèrement, Edmond n'use de son pouvoir que rarement. Pour oxygéner un feu de camp, créer une légère brise lorsqu'il faut chaud... Pas de quoi s'émouvoir. Même son propre fils n’est pas au courant ! (courant, haha, courant d’air… ok.)

Histoire


L’histoire d’Edmond, on s’en doute, fut assez mouvementée et le sera encore certainement.  Elle se divise en 4 jolis chapitres, pour ne pas trop qu’on s’y perd. Si le courage vous en dit, bonne lecture ! (Désolé d'avance... je déteste écrire les histoires !)

I. Ne pas savoir quoi faire de sa vie
Edmond naquis dans le petit village qu’est Otsu. Fils unique de Papa et Maman élémentaire qui l’aimaient inconditionnellement, il grandit dans cet étrange cadre de vie qu’offrait Otsu. C’était la normalité pour Edmond, même s’il savait qu’ailleurs, il n’en n’était pas ainsi. Les humains, ceux qui étaient supposément les véritables gens normaux, occupaient le reste du territoire. Mais quelle différence y a-t-il entre un élémentaire et un humain ? Pas grand-chose au final. Notre jeune homme se sentait donc d’appartenance au deux camps et l’extérieur ne l’effrayait pas.

Ses parents lui offrirent une bonne éducation et une tonne d’activités sans jamais le laisser souffler. Des cours d’appoints par ici, deux activités sportives par-là, un atelier de l’autre côté, une pratique ensuite… bref, il n’avait jamais le temps de se reposer. Élevé dans ces conditions, on s’y habitue. La perfection, la perfection ! Edmond avait beaucoup de pression sur les épaules mais ce n’était pas pour lui déplaire. Il était une vraie boule de nerfs.

À 19 ans, ne sachant toujours pas quoi faire de sa vie, il se dit qu’il était temps pour lui de lever les voiles et de partir étudier à l’étranger. Pas spécialement démotivé par les études, simplement que le choix était tellement vaste ! Par où commencer ? Comment choisir la bonne orientation ? Ses parents auraient bien fait de lui un chirurgien mais bon… quels parents ne rêvent pas de voir leur fiston faire des études universitaires et se remplir les poches.

Voilà quoi, Edmond s’installa à mille lieux de là pour se lancer dans un programme d’art et lettre. Qu’est-ce qu’il ferait avec ce diplôme ? Boff, ça ne le dérangeait pas trop, il aimait tout. Avec une bonne attitude, les jobs viendraient à lui. Plongé dans les ouvrages de Zola, l’avenir lui semblait incertain.

<< Garde ton pouvoir pour toi. Les humains ne doivent pas savoir. >>

II. Comment être con
La jeunesse, c’est la bêtise. Edmond est gay, c’est indéniable, alors pourquoi s’est-il fiancé à une femme ? Qui sait, pour rentrer dans cette normalité si recherchée. Edmond voulait une maison, un enfant, une femme, une voiture, et un chien aussi. Reproduire une vie normale de quelqu’un de normal. La plus grosse connerie de toute sa vie. Car il n’était pas heureux ainsi. À 21 ans, il se mariait avec Nathalie et, à 22 ans, il était père d’un petit garçon. Edmond n’aimait pas sa femme mais, comme il lui avait fait un fils et qu’il n’était pas qu’un gros salaud, il s’obstina à rester à ses côté 16 années durant ! 16 années de trop si vous voulez mon avis. Il avait même réussis à acheter la maison, la voiture, et le chien baptisé Fido pour faire encore plus que banal ! La seule chose qui le comblait ? Son fils, Raphaël. Un enfant, c’est fou comment ça change une vie.

Edmond avait aussi un amant. S’il ne pouvait se résoudre à laisser Nathalie et ainsi infliger à son fils une dure séparation, il ne pouvait empêcher ses besoins primaires d’être assouvi. Étrangement, notre élémentaire ne s’est jamais senti mal d’avoir commis l’adultère. Il y prenait même plaisir bien qu’il n’aimait pas son amant d’amour. Ou peut-être que si, finalement… mais il ne pouvait pas se le permettre. Sa place était au côté de sa femme, dans une maison, avec son fils, son chien… Oui, Edmond était con, surtout de penser que jamais il ne se ferait prendre à son petit jeu de mari infidèle.

III. Comment être vraiment, vraiment très con
S’il y a une chose qu’Edmond a retenue de la vie c’est que la vérité finit toujours par ressurgir. Bien sûr, ses aventures avec son amant finirent par êtres découvertes, mais pas de la façon dont il s’attendait ! Son idiot d’amoureux avait décidé que s’en était assez de ce petit jeu et qu’il devait choisir entre lui et Nathalie. Vous imaginez ? Et il était venu l’affronter chez lui, dans sa maison, alors que  Raphaël était là. Le temps qu’Edmond foute son amant à la porte, son adolescent avait tout capté. Étrangement… ça ne lui fit pas plus d’effet que ça. Cette soirée-là, je peux vous dire qu’Edmond eut une longue conversation avec son fils…

- Comment ? Tu sais que je suis… que je suis… que j’ai une préférence envers les…
- Qu’t’es gay, ouais.
- … Comment ?
- Ben là ‘pa ! Je l’ai vu comment tu regardes mon prof de math !

Les adolescents sont bons pour deux choses : dramatiser et/ou banaliser les situations. Dans ce cas, Edmond était épaté par le flegme de son fils. Il était blessé et légèrement déstabilisé d’apprendre que son père se tapait un homo mais… faut croire que les jeunes ont une plus grande ouverture d’esprit ces jours-ci. Évidemment, Edmond fut forcé de tout avouer à Nathalie car son fils aurait ouvert sa gueule tôt ou tard, que ce soit par culpabilité ou inadvertance.

- QUOI !?
- J’aime les hommes.
- Quoi ?
- … j’aime les hommes.
- … quoi…
- J’AIME LES HOMMES MERDE !

Cette journée d’aveu avait été mouvementée, pas différent de la vie de notre Élémentaire. Après avoir essuyé le choc de la déclaration, Nathalie s’était transformé en une véritable furie. Quelques assiettes de porcelaines, deux verres d’eau, un cadre et une lampe avait écopés de sa fureur. Elle s’était mise à proliférer multiples menaces et, même s’il était en tort, Edmond s’était échauffé lui aussi.

- Je ne veux plus JAMAIS te voir ! Et tu ne reverras pas ton fils non plus !

Edmond avait férocement agrippé sa femme par le coude, fulminant. Il avait parlé tout bas et très calmement malgré la colère.

- Fous-moi à la porte si tu veux Nathalie, enlèves-moi tout, traîne-moi en justice… mais tu ne m’empêcheras pas de voir mon fils.

La tension était redescendue après quelques semaines, mais les dés étaient jetés. Edmond comptait retourner à Otsu. Il avait revu son fils qui, d’ailleurs, était assez vieux pour faire ses propres choix. Ils en avaient convenu qu’il resterait vivre chez Nathalie mais qu’il viendrait lui rendre visite de temps à autre… c’était mieux ainsi. Plus qu’une chose à régler : son amant.

- On va enfin pouvoir être ensemble !?
- Non.
- Mais… tu es divorcé et…
- Je déménage. On arrête ça maintenant… on aurait dû le faire il y a longtemps.
- Mais… je t’aime !
- Pas moi.

IV. Ne pas plus savoir quoi faire de sa vie
Et nous revoilà à la case départ. Edmond est rentré au bercail, sans fils, sans femme, sans maison, sans chien… et sans emploi. Ce mariage, cette vie tissée de mensonge, tout ça sera dur à essuyer. Notre Élémentaire avait besoin de revenir aux sources pour se remettre sur les rails. Puisqu’il a quelques contacts au village et d’anciennes connaissances, ça ne devrait pas être compliqué de se trouver un job et un appartement.


Autre



Code du règlement: Yaoi, Yuri, Con
Petits Détails à savoir: Comme dit plus haut, Edmond est un gentil papa. Il a une tache de naissance sur le haut de la cuisse droite et aime bien boire une bière de temps à autre.



Le Village d'Otsu soutient la création; cette fiche a été codée par Orange de CSSActif



Dernière édition par Edmond Keegan le Dim 29 Sep - 18:48, édité 2 fois
Edmond Keegan

avatar





Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Edmond Keegan Ven 27 Sep - 9:16

Bonjour,



Tout d'abord suis navré d'avoir mit autant de temps à te répondre, tu l'as peut-être remarqué mais actuellement nous travaillons à améliorer le forum.

C'est d'ailleurs pour cette raison que je ne peux pas valider ta fiche personnage tout de suite. En effet comme tu l'as surement vu, nous avons publié un nouveau modèle de fiche personnage. Celle-ci est en train d'être mise en place pour tous les joueurs.

C'est pourquoi je te demanderais de bien vouloir modifier la tienne également. Tu trouveras le modèle ici.

Sinon ta fiche est très bien et sera validée dès que l'aspect esthétique aura été modifié.

Je reste à ta disposition pour toute autre question.

Cordialement,

Mohnn.


Dernière édition par Mohnn Black le Lun 30 Sep - 4:20, édité 1 fois
Mohnn Black

avatar

Admin


Localisation : Otsu

http://otsu.forumactif.com
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Edmond Keegan Dim 29 Sep - 18:49

Edité karate 
Edmond Keegan

avatar





Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Edmond Keegan Lun 30 Sep - 4:27

Bonjour,



Merci beaucoup d'avoir modifié ta fiche.

Tu es maintenant validé, il te reste toute fois quelques petites choses à faire avant de pouvoir aller jouer.

- Ta fiche rp, tu trouveras toutes les explications ici : http://otsu.forumactif.com/t2055-nouveau-modele-de-fiche-rp

- Recenser ton avatar : http://otsu.forumactif.com/t1572-recensement-des-avatars

- Ajouter les liens de tes fiches à ton profil : http://otsu.forumactif.com/t1716-nouveaux-champs-dans-vos-profils-a-remplir-obligatoirement

Ensuite si tu le souhaites tu pourras faire des demandes (qui ne sont en aucuns cas obligatoires)

- De logement : http://otsu.forumactif.com/f115-demandes-de-logements

- D'emploi : http://otsu.forumactif.com/f113-demandes-d-emplois

- De cursus scolaire (y a pas d'age ;) sait-on jamais comme les cours d’éducation sexuel par exemple) : http://otsu.forumactif.com/f130-demandes-de-statut-etudiants-ou-autres

Je te souhaite un bon jeu et reste encore une fois à ta disposition en cas de besoin.

Cordialement,

Mohnn.
Mohnn Black

avatar

Admin


Localisation : Otsu

http://otsu.forumactif.com
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Edmond Keegan

Contenu sponsorisé






Revenir en haut Aller en bas

Edmond Keegan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Edmond Mulet menace d'abandonner les haitiens à leur sort.» (m) - KEEGAN ALLEN - Take me to your best friend's house» Ted M. Brandford + Une blague qui a mal tournée+ Ft. Keegan Allen» 1/16 : Willa Holland vs Michelle Keegan» Constitution; La Fusion de Victor Benoit prend le devant.
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Village d'Otsu :: Registre d'Otsu :: Présentations :: Personnages :: Fiches personnages et rps des comptes verrouillés-
Sauter vers: