AccueilAccueilS'enregistrerConnexion
Le Calendrier de l'Avent 2017 c'est par ici !!

Partagez|

Lorell Heinarth

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageAuteur
MessageSujet: Lorell Heinarth Ven 3 Sep - 13:19







Lorell Heinarth




Identité


Date de naissance et/ou âge:  21 ans
Espèce: Ange déchu
Statut: Habitant
Profession: Mécano

Description


Physique: Soyons brefs et concis, comme Lorell aimait l'être. Il était divinement beau. D'une taille acceptable, 1m83, et d'environ 75 kilos de muscles bien là où il faut, il faisait se retourner bien plus d'une tête. Dommage que ça lui eut été complètement égal. Son corps était juste magnifiquement sculpté, comme celui d'un dieu grec ou d'une statue, sur une peau basanée naturellement des plus alléchantes. Son visage, marqué par des traits prononcés, n'en était pas moins splendide lui aussi et presque irréel. Il avaient des cheveux noirs mi-longs qui tombaient dans sa nuque en un dégradé accentué, ainsi que sur ses yeux dorés qui reflétaient parfaitement sa personne. Il portait un tatouage tribal au niveau de sa hanche droite, et son oreille, droite également, était percée. A la main droite il portait toujours deux bagues, l'une en saphir et l'autre en rubis, l'une à l'annulaire et l'autre au majeur. Ce n'était pas une question de coquetterie, mais plutôt de souvenir tout simplement. Il voulait les garder.
Question vêtements, c'était très simple. Lorell était toujours torse-nu, toujours. Il n'aimait pas sentir de vêtements sur son dos ou ses épaules, il se sentait très mal à l'aise et cela le rendait irascible. Encore plus. Il portait donc souvent un pantalon taille baisse, souvent en cuir large, ou en tout cas noir. Il aimait également porter des mitaines de cuir également, car il trouvait tout simplement cela classe.
Spoiler:
 
Caractère:  Lorell était un cas à part. En effet, il savait sourire, s'amuser et rire comme chaque être humain mais il ne le faisait tout simplement pas. Il était distant, solitaire, froid, et même dangereux... Il n'aimait pas les contacts, on n'avait pas le droit de le toucher sous peine de se retrouver avec ses guns sur les tempes et il n'avait pas peur d'appuyer sur la détente. Un parfait asocial, il n'aimait pas particulièrement la présence des autres non plus, mais il savait en faire abstraction. Dur à faire obéir, c'était un garçon cependant très intelligent, qui savait tirer parti de différentes situations. Nombreux furent ceux qui tentèrent de l'approcher, mais en vain. Son métier de tueur à gages l'avait rendu d'autant plus froid, et sans pitié, c'était presque si les détentes s'actionnaient seules. Parfois, il entrait dans une période de transe durant laquelle son dos le faisait atrocement souffrir, et c'était là qu'il était le plus dangereux, car il n'en avait même pas conscience.
L'un de ses seuls véritables amis est cet aigle blanc qui vient souvent se poser sur son épaule.
Capacités: Etant un ancien tueur à gage, il sait très bien se battre et vise très bien au revolver. Sinon, il n'a pas d'aptitude particulière à une certaine espèce. Bien qu'il ait des facilités à deviner les sentiments des autres, sans pour autant être empathe.

Histoire


Quand il était petit, Lorell était un ange... Et c'était le cas de le dire ! Il était né au paradis, un petit ange mignon avec de jolies petites ailes blanches dans son dos. Il était tout ce qu'il y avait de plus pur, de plus innocent et de plus chétif au monde. Il veillait, sur les humains, comme chaque ange et aimait faire son travail. Jusqu'au jour où sa vie bascula carrément...

Lorell grandissait, bien entendu, moins vite que tout être mortel, mais grandissait tout de même, devenant peu à peu, un magnifique jeune homme aux ailes plus blanches que n'importe quelles ailes d'ange. Le jour il descendait sur terre, veiller et il remontait le soir pour veiller d'en haut, la Terre étant un endroit non propice aux anges en pleine nuit. La nuit était le moment où les démons se réveillaient... Un jour, Lorell fit L'erreur. Celle de rester plus longtemps sur Terre, jusqu'à la nuit, veillant sur son être humain qui était malade et souffrant à l'hopital. Vers une certaine heure très tardive, il se décida à sortir du batiment pour se mettre dans un coin tranquille et remonter, mais ce fut cette décision qui lui fut fatale. Alors qu'il se dirigeait dans une ruelle à prioris vide, il sentit une force le pousser en arrière et il s'évanouit, perdant connaissance.

Il se réveilla plus tard, surement 2 ou 3 heures plus tard, et il se vit dans un état lamentable. Il était souillé de toute part, sali par la crasse, les cheveux en bataille, nu... Lorell s'était fait violer. Il se regarda et éclata en sanglots.

-Pourquoi ? Pourquoi ?! Autant me tuer si c'est pour me faire endurer ça !!

Ses paroles étaient justifiées, un ange n'a droit à aucune relation charnelle, aucun contact physique, et Lorell avait péché... Involontairement mais péché. Il se dit qu'au fond, ce n'était pas vraiment de sa faute, il retourna donc en-haut, espérant que cet incident resterait dans l'ombre, mais on voit tout de là-haut...

Il arriva, et presque aussitôt fut arrêté et conduit dans une sorte de tribunal, un conseil de jugement si l'on peut dire. Il fut mit à la barre, tel un condamné et écoutait les paroles du juge en face de lui.

-Lorell Heinarth, ange depuis un peu plus d'un siècle et demi, tu es accusé, d'avoir pêché...

-Non ! C'était involontaire, c'était un viol !!

-Taisez-vous ! Votre acte n'est pas considéré comme involontaire du fait que vous soyez resté de votre plein gré en bas !

Lorell se tut, il savait que couper la parole une seconde fois lui serait fatal. Il écouta donc attentivement les relecture du code de loi des anges, ses accusations et enfin, le juge demanda aux jurés le verdict. Lorell pria pour que la sentence ne lui soit pas mortelle... Enfin, les jurés relevèrent la tête, l'un d'eux se leva et annonça le jugement.

-Nous désignons Lorell Heinarth comme coupable et lui attribuons comme sentence... Le chatiment !

-NOOON !!!

Lorell se leva en trombe et vit des personnes habillées en noirs venir le tenir fermement face au juge, entièrement bloqué et entravé de tout mouvement. Il regarda le juge dans les yeux, puis dévisagea un à un chaque membre du juré.

-Une dernière parole ?

Lorell les regarda d'un air dégouté et cracha, acte de haute impolitesse et détourna sa tête sur le côté.

-Finissez-en...

Il ferma les yeux et attendit. Il entendit quelqu'un arriver par derrière et... Il ouvrit la bouche, grande ouverte de douleur, il avait tellement mal qu'aucun son ne sortait de sa bouche. Ses ailes... Ils étaient en train de lentement lui déchirer les ailes... Il souffrait le martyre, impuissant, la douleur cinglant dans son dos puis dans son coeur, il s'évanouit...

Lorsqu'il se réveilla, Lorell se trouvait sur Terre... Dans son dos, il n'avait plus rien, plus d'ailes blanches, plus rien. Juste deux trous, profond jusqu'à la colonne qui mirent ensuite des mois à guérir... Les mois et les années l'avaient changé. Complètement changé. Ses cicatrices dans le dos étaient visibles mais il ne s'en souciait guère, restant torse nu à longueur de temps. Il était devenu asociable ou presque, il ne supportait plus qu'on le touche, encore moins que cela soit son dos qu'on touche. Il était tombé dans un bien triste métier : tueur à gages... Il se faisait ainsi beaucoup d'argent, et se mettait à être recherché par pas mal d'états. Il était rebelle, n'obéissait plus et n'hésitait pas à dégainer ses deux revolvers lorsqu'on l'embêtait trop. Il errait dans les villes, toujours en cavale, jusqu'au jour où il tomba sur Otsu, un village qui accueillait n'importe qui...

Depuis ce jour, ce jour fatidique, un grand aigle blanc reste aux côtés de Lorell, jamais très loin. Cet immense animal et ces longues ailes blanches... Peut-être était-ce la réincarnation des ailes de l'ange déchu...


Autre



Code du règlement: Otsu- Mairie- Nicolas
Petits Détails à savoir: Ne jamais, absolument jamais toucher Lorell. Il risque de rapidement dégainer ses revolvers et devenir assez dangeureux. Question de survie quoi.

Il a mauvais caractère, mais quand on sait s'y prendre, on peut presque devenir son ami, il faut juste de la patience...

Il adore le parfum des roses... C'est quelque chose qui n'est jamais parti de sa personnalité, même s'il le cache.



Le Village d'Otsu soutient la création; cette fiche a été codée par Orange de CSSActif

Lorell Heinarth

avatar





Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Lorell Heinarth Sam 4 Sep - 6:00

Bonjour,

ta fiche personnage est validée, tu dois maintenant aller faire ta fiche rp. Tu pourras également faire une demande de logement et / ou d'emploi.

A bientôt et bon jeu.

Mohnn.
Mohnn Black

avatar

Admin


Localisation : Otsu

http://otsu.forumactif.com
Revenir en haut Aller en bas

Lorell Heinarth

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Village d'Otsu :: Registre d'Otsu :: Présentations :: Personnages :: Validées-
Sauter vers: