AccueilAccueilS'enregistrerConnexion
Le Calendrier de l'Avent 2017 c'est par ici !!

Partagez|

Luchika Eliska, coquet jusqu'au bout des ongles. [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageAuteur
MessageSujet: Luchika Eliska, coquet jusqu'au bout des ongles. [Terminé] Sam 29 Sep - 15:18

  • Nom, Prénom : Eliska Luchika

  • Espèce : Métamorphe paon

  • Age : 22 ans

  • Statut : Habitant

  • Profession : A chercher

  • Description physique : Luchika est un beau gosse, il faut se l'avouer. Bien qu'il s'autoproclame comme tel, ça n'en reste pas moins vrai. Les cheveux coupés en un carré très... Carré, un corps svelte avec tout ce qu'il faut où il faut. Luchika n'a rien à envier à personne. Sur les cils de son oeil droit se dresse fierement (c'est Luchika, hein.) des plumes. Rouges en haut et jaunes sur le côté. Question vestimentaire, il aime avoir le style (à prononcer avec un accent débile) et aime beaucoup porter des slims, des converses et des tee-shirt col V. En bref, Luchika est un petit gay bien dans ses baskets.

  • Caractère : Luchika est quelqu'un d'avant tout égoïste. Orgueilleux comme pas deux, il ne cesse de répéter que sa beauté surpasse celle des autres. Trop sûr de lui, il lui arrive de se faire des ennemis mais qu'importe, il est le plus beau. Il ne porte guère d'attention à ce qu'il qualifie de moche et critique facilement. Trop facilement. Soignant toujours son look, Luchika est clean quelle que soit la situation. Alors gare à vous si vous êtes un vilain. Ou alors armez-vous d'un singe de combat, il s'enfuira la queue entre les jambes.

  • Histoire :

    <<-Non, on a plus ce putain de livre de recettes, bordel!!>>

    Luchika avait sorti ça du fond du coeur. Etant libraire, il se devait d'être là pour ses clients et assurer les commandes et les réceptions des livres, seulement, rien n'était encore arrivé, le jeune homme était d'une humeur massacrante et ses clients n’arrangeaient rien à la chose.

    <<-Si vous passiez plus de temps à essayer de remodeler votre peau qu'à chercher à faire des recettes, vous auriez pu lire sur l'affiche qui se trouve devant vos yeux pochés qu'on est en rupture de stock!!>>

    La cliente, outrée, partit comme elle était venue. Luchika lui tira la langue une fois qu'elle fut sortie puis soupira longuement, exaspéré par tant de débilité en ce bas monde. Il rangea quelques cartons, tria plusieurs documents, rouspéta auprès de certains clients quand soudain son téléphone vibra. Il se retourna et attrapa son portable posé sur le comptoir.

    1 nouveau message.

    "Ikkaku est à l'hôpital, il s'est fait renverser."

    Ikkaku, c'était le meilleur ami de Luchika. C'était même au delà de ça. C'était évident, il y avait une ambiguïté monstre dans leur relation. Il y avait des sentiments, personne ne pouvait s'opposer entre eux. Rien. Sauf peut-être un camion. Luchika lâcha son portable sous le choc, laissant cartons, documents et clients en plan, il sortit en trombe de la librairie. Dehors il faisait déjà noir. Les phares des voitures l'aveuglaient, la pluie qui était tombée toute la journée trempait ses cheveux mais qu'importe. Qu'importe puisque la seule personne qu'il acceptait sans critiquer s'était faite renverser. Qu'importe puisque la seule personne qui pouvait le voir ainsi se trouvait à l'hôpital en ce moment même. Luchika courut aussi vite que ses jambes le lui permirent, les larmes aux yeux, l'espoir qu'il s'en sorte, la tête remplie de pensées pour lui. Ikkaku. Lorsqu'il arriva devant l'hôpital, il entra en furie et se jeta au comptoir.

    <<-Où est-il??, cria-t'il paniqué. Où est Ikkaku??>>

    Une jeune femme à l'accueil leva les yeux de son dossier et scruta le jeune homme.

    <<-Calmez-vous monsieur. Vous venez pour Ikkaku Madarame, c'est bien cela?? Chambre 210.>>

    Luchika se précipita vers les escaliers, l’ascenseur risquant de lui faire perdre plus de temps qu'autre chose. Il grimpa les marches quatre à quatre, espérant encore et encore que ce ne soit rien de grave, se faisant violence pour ne pas imaginer le pire.

    Mais l'espoir n'a jamais servi à rien...

    Arrivé dans le couloir qui mène aux chambres du deuxième étage, Luchika ralentit la cadence, comme s'il savait que ce qu'il découvrirait s’avérerait être affreux. Il avait peur à présent, peur de voir l'horrible vérité. Dans le couloir, près d'une porte de chambre deux médecins discutaient, la mine sombre.

    <<-Nous l'avons perdu. Il a perdu beaucoup trop de sang.>>

    En quelques secondes, le monde de Luchika s’effondra sous ses pieds. Trop choqué pour parler, trop paralysé pour bouger, trop dépité pour pleurer. C'est après une vague de souvenirs concernant Ikkaku que Luchika se rua vers les médecins, entra dans la chambre et découvrit le corps ensanglanté d'Ikkaku. En voyant l'homme de sa vie ainsi, les larmes lui montèrent au yeux puis coulèrent enfin, des larmes de rage, de désespoir, de tristesse inconsolable. Il s'approcha du corps, se baissant sur celui qui avait été tout pour lui et qu'il ne lui laissait plus rien. Pleurant toutes les larmes qu'il était capable de verser sur le torse du corps désormais froid posté sous lui, il sanglota tout en articulant des paroles presque inaudibles sous les regards des deux médecins près de la porte.

    <<-Pourquoi tu m'as laissé... Pourquoi... Je suis seul... Maintenant... Ikkaku, bordel!>>

    Dans un acte rageur, il se leva et attrapa un des médecins par le col.

    <<-Vous l'avez laissé crever!! Pourquoi??!!

    -Nous avons fait tout ce que nous pouvions, je vous assure.

    -Ce n'était pas assez!! Ikkaku est mort!!>>

    Il avait besoin de hurler sa peine, besoin de sortir d'ici, ne plus rester dans cet endroit maudit. Alors il sortit et déversa toute sa rage et sa frustration sous la pluie battante.

    <<-IKKAKU!!!!>>

    [...]

    Enterrement de Madarame Ikkaku.

    Dans le cimetière de la ville du drame, nombre de personnes s'était regroupé pour rendre un dernier hommage à Ikkaku, renversé par un camion. Luchika était posté devant le cercueil qui s’apprêtait à être enterré, son visage ne traduisant aucune émotion, il semblait juste vide.

    <<-Toutes mes condoléances Luchika.>>, avait chuchotait une femme à son oreille. Mais celui-ci ne prit même pas la peine de répondre et restait toujours immobile face au cercueil. Tous jetèrent une rose sur le couvercle du cercueil et Luchika mis la dernière. Dans son geste, on pouvait comprendre à quel point il avait la rage. Il la jette sans qu'aucune tristesse vienne gagner son visage. Puis, il déclara à tout ces gens qu'il avait toujours méprisés et qu'il trouvait sans intérêt aucun :

    <<-Vous tous, vous n'arriverez jamais à la cheville d'Ikkaku, il était le seul à mériter mon attention et même mort, personne ne le surpassera.>>

    Après ça, certaines personnes se murmurèrent que Luchika ne méritait pas Ikkaku et sa bonté d'âme. Mais ça, Luchika n'en avait que faire. Il déménagea ensuite à Otsu après avoir démissionné de son poste de libraire et malgré sa réticence pour ce genre de métier, décida d'ouvrir un Macdo, comme l'avait fait Ikkaku.


  • Petits détails à savoir : Luchika a peur des singes.

  • Capacités : Se transforme en paon.

  • Codes : "Japan Comic Fanzines"

    [c]

Luchika Eliska

avatar





Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Luchika Eliska, coquet jusqu'au bout des ongles. [Terminé] Dim 14 Oct - 7:18

Bonjour,

Ta fiche personnage est validée, je t'invite maintenant à faire ta fiche rp, tu pourras ensuite si tu le souhaites faire des demandes tel que logement, emploi, ou autre. Par contre j'ai vu que tu souhaitais surement ouvrir un mac do. Ce ne sera pas possible, tu peux toutes fois ouvrir un fastfood ou avec un nom non déposé.

Je te souhaite un bon jeu,

Mohnn.
Mohnn Black

avatar

Admin


Localisation : Otsu

http://otsu.forumactif.com
Revenir en haut Aller en bas

Luchika Eliska, coquet jusqu'au bout des ongles. [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Jusqu'au bout de la nuit [Pv : Carpe Diem]» Dansons, jusqu'au bout de la nuit ! [PV Nino & Dulcianna]» Attali: L'ultra libéralisme jusqu'au bout des ongles» Les Etats que nous devons gagner Mardi, Pour que Obama aille jusqu'au bout» Magistra magicienne jusqu'au bout des doigts =D
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Village d'Otsu :: Registre d'Otsu :: Présentations :: Personnages :: Validées-
Sauter vers: